UNE IDÉE SIMPLE ET RÉVOLUTIONNAIRE
UNE IDÉE SIMPLE ET RÉVOLUTIONNAIRE

Cette émission n'est pas diffusée présentement.

Partager
  • UNE IDÉE SIMPLE ET RÉVOLUTIONNAIRE

    L'Équateur, dont les principales ressources économiques dépendent du pétrole, est prêt à renoncer à l'exploitation de ses gisements les plus importants. Ceux-ci sont situés au milieu du Yasuni, un parc qui abrite une richesse et une biodiversité exceptionnelles. Il est classé « Réserve mondiale de la biosphère » par l'UNESCO.

    En échange de ce refus d'exploitation, le président équatorien Rafael Correa demande une compensation financière au titre de sa contribution à la lutte contre le réchauffement climatique. De la tribune de l'ONU, en passant par Quito, Berlin, Madrid, Bruxelles ou Copenhague, ce documentaire retrace la folle course des émissaires de Correa pour convaincre la planète que la sauvegarde de la nature a plus de valeur que l'or noir.

    Le parc du Yasuni en Équateur abrite une biodiversité unique au monde et un sanctuaire pour les peuples indigènes. Cette immensité verte cache également le plus important gisement de pétrole de l'Équateur. Pour la première fois dans l'histoire de l'humanité, un pays pauvre qui dépend du pétrole pour sa survie lance un défi au reste du monde : ne pas exploiter sa principale richesse, pour préserver la forêt amazonienne.

    Renoncer au gisement du Yasuni, c'est renoncer à sept milliards de dollars. Sans l'argent du pétrole, le pays serait en faillite. Rafael Correa ne peut réussir qu'avec une compensation financière de la communauté internationale. Pendant trois ans, Correa et son équipe d'économistes voyagent à travers le monde afin de proposer cette idée aux gouvernements occidentaux et de les persuader que le Nord et le Sud seraient gagnants.

    S'ils réussissent, l'Équateur sera le pionnier qui aura entraîné la planète dans l'ère post-pétrole.


    Participant
    ZED

    Producteur
    WHAT'S UP PRODUCTION