DE L'ANTIDÉPRESSEUR AU MEURTRE
DE L'ANTIDÉPRESSEUR AU MEURTRE

Cette émission n'est pas diffusée présentement.

Partager
  • DE L'ANTIDÉPRESSEUR AU MEURTRE
    1 x 60 minutes

    L'industrie pharmaceutique a fait des antidépresseurs le médicament miracle par excellence au point d'en banaliser la prescription. Promesse de bonheur pour les malades, produits extrêmement lucratifs pour les laboratoires, ces médicaments auraient aussi une face sombre, directement reliée à des suicides et à des actes de violence.

    L'antidépresseur est un médicament qui s'attaque aux dérèglements biologiques et chimiques liés à l'anxiété et à la dépression. Quand a été commercialisé le premier d'entre eux, le Prozac, ce cachet représentait un vrai miracle pour de très nombreuses personnes en souffrance. D'autres laboratoires ont lancé leurs propres antidépresseurs et, depuis, les ventes n'ont jamais cessé d'augmenter à tel point que, aux États-Unis, 15% de la population est sous antidépresseur.

    Dépression mais aussi insomnie, anxiété, troubles alimentaires : le Prozac et ses cousins sont présentés comme la réponse à tous ces maux par des commerciaux au discours bien rôdé. Mais des patients pourraient être déstabilisés par le traitement. Ils ne se sentent pas eux-mêmes et certains deviennent irritables et agités. Malgré ce qu'affirment les fabricants, des suicides et des actes violents surviennent parfois dans les premiers temps du traitement.