Nouvelles d'ICI EXPLORA

Concours: la thèse coup de coeur des Curieux de nature
Publié le 27 mai 2014

Concours: la thèse coup de coeur des Curieux de nature

Avez-vous déjà été captivé par les explications d’un ami sur le sujet de sa thèse, ou la seule évocation du titre de sa recherche a tôt fait de vous décourager? Les trois gagnants de la finale nationale du concours Ma thèse en 180 secondes de l'ACFAS ont relevé le défi d’attirer notre attention sur leur sujet de thèse grâce à un bel exercice de vulgarisation scientifique.

De l'appareil urinaire aux bandes riveraines, en passant par la capacité de régénération du corps, ICI EXPLORA vous propose de voter pour votre thèse coup de cœur parmi ces gagnants, celle qui vous semble la plus prometteuse, innovatrice, étonnante et la mieux vulgarisée. Vous avez jusqu'au 27 juin pour participer et ainsi courir la chance de gagner un iPad!

Votez parmi ces trois thèses

1er Prix du jury

« Ma recherche porte sur une situation qu’on vit tous, mais qu’on n’apprécie pas particulièrement : avoir une envie pressante d’aller aux toilettes! », indique Sami Hached de l'École Polytechnique de Montréal. Il explique qu’on réussit à se retenir grâce à un petit muscle situé près de la vessie, le sphincter. Quand ce muscle est défaillant, on devient incontinent.

Sa thèse consiste à concevoir une nouvelle génération de sphincters artificiels intelligents, capables de se connecter à un téléphone ou à un ordinateur afin qu’un médecin puisse les contrôler à distance.


(Photo prise par : Hombeline Dumas)

Titre de la thèse : Sphincter artificiel commandé et alimenté en énergie sans fil

2e Prix du jury

Louise Hénault-Éthier de l'UQAM s'est intéressée à l’efficacité des bandes riveraines végétalisées qui bordent les cours d’eau agricoles, afin d’empêcher la pollution de l’eau par les produits chimiques des champs. Sa thèse se concentre sur un « super végétal », le saule arbustif, parfois utilisé en décontamination des terres. Ces arbustes peuvent ensuite être coupés et brûlés pour produire de l’énergie.


(Photo prise par : Hombeline Dumas)

Titre de la thèse : Comparer l'efficacité des bandes riveraines étroites en friche à des plantations de biomasse énergétique de Salix Miyabeana SX64 pour mitiger les flux-agrochimiques de matières organiques terrigènes, fertilisants et glyphosate (RoundUp)
 

3e Prix du jury

À la manière de certains lézards et amphibiens, l’humain aussi possède une capacité de régénération, mais elle est seulement endormie, explique Renaud Manuguerra-Gagné de l’Université de Montréal. Il l’a découvert en greffant des cellules souches mésenchymales dans un œil de modèle animal de glaucome, une maladie dégénérative très répandue, pour voir si elles pouvaient en favoriser la réparation. L’œil s’est lui-même reconstruit de l’intérieur!

Ce résultat pourrait avoir des conséquences importantes sur la façon de soigner d’autres organes comme le cœur et le cerveau.


(Photo prise par : Hombeline Dumas)

Titre de la thèse : Cellules souches mésenchymales en médecine régénérative : modèles in vitro et thérapie cellulaire pour le glaucome à angle ouvert
 

bravo à la gagnante du concours : Marie-ève thériault

Voici le résultat du vote :

Amendement en date du 10 juin : les résidents canadiens sont maintenant admissibles
Consulter le règlement

Commentaires 11
Mlle

Tout ce que dit ce Mr. m'interresse plus que les deux autres malgré que c'est bon aussi , les yeux est un organe très précieux . Merci ...

Renaud manuguerra

bonjour voila je laisse un commentaire ses tres bien se qui a fait des greve pour les yeux

Nom:Claudette Rioux Réagir à ce commentaire
Le glaucome

Bonsoir, J'ai entendu toutes ces thèses aux Années Lumières de Radio-Canada Première, toutes très intéressantes...celle concernant le glaucome m'interpelle vraiment, même si les deux autres, sont tout aussi nécessaires au mieux-être de nous tous! Merci pour cet espace de commentaires Au plaisir, Claudette Rioux Nominingue, Qc.

Participants canadiens

En réaction au commentaire: Discrimination

Bonjour Gérard, Une erreur s'est en effet glissée dans notre règlement. Les résidents canadiens sont maintenant admissibles au concours. Merci de nous en avoir informé.

Nom:Mahendra Poinoosammy Réagir à ce commentaire
Mr

Je trouve que tous les autres thèses sont très intéressantes. Parce que j'ai un penchant pour la médecine génétique évolutive, j'ai choisi celle sur les cellules souches.

Madame

Je tiens à vous remercier

Choix difficile

Pas facile de voter pour une de c'est trois thèse... Sujet qui nous touche et qui peuvent influencer directement la vie de bien des gens au quotidien. Bonne chance a vous trois!!

Waw!

Bravo! Y'a une belle relève de chercheurs!

Nom:Nicole Larocque Réagir à ce commentaire
Madame

Sujet qui me touche de près parce que grand-mère, tantes et soeurs en ont ou sont atteintes de glaucome. Plus encore cette découverte pourrait s'étendre à des greffes de cellules pour le coeur et autres organes vitaux. J'espère qu'il atteigne son but le plus tôt possible. Cependant, le choix n'a pas été facile parce que les 3 gagnants exposaient adroitement et scientifiquement leurs sujets très intéressants et avant-gardistes. Félicitations à ces 3 chercheurs.

Nom:Gerard Richard Réagir à ce commentaire
Discrimination

Pourquoi ce concours ne s'adresse qu'aux résidents du Québec. A ce que je sache la société Radio Canada appartient à tous les canadiens. Soit que vous enlever ce concours ou que vous permettez aux citoyens de toutes les provinces le droit de participation. J'attends une réponse. Merci Gérard Richard

Reg

Super intéressant, un bel avenir prometteur.

Ajouter un  commentaire


Merci de prouver que vous n'êtes pas un robot
Incorrect. Essayez de nouveau.
Vous aimerez aussi