Vie sauvage

Les animaux, bien outillés en mode survie
Judith Jacques , ICI EXPLORA
Publié le 4 mai 2018

Les animaux, bien outillés en mode survie

Photo: série «Les superpouvoirs des animaux»

Ils atteignent 25 km/h en moins de 1 seconde. Non, on ne parle pas ici de types de voitures, mais bien des manchots et de leur vitesse spectaculaire... à la nage bien sûr! La série Les superpouvoirs des animaux, produite par la BBC, explique dans les moindres détails comment certains animaux se sont très bien adaptés à leur environnement.

Par exemple, on apprend que les ours polaires et les manchots sont capables de survivre au froid extrême de l’Arctique et de l’Antarctique grâce à leur système d’isolation extrêmement perfectionné.

Photo: série «Les superpouvoirs des animaux»

Les ours polaires résistent à des températures aussi froides que -50 °C en Arctique, où le soleil est absent durant cinq mois. Peu de mammifères peuvent survivre dans ce désert de glace. Leur secret? Ils maintiennent leur température interne à 37 °C en recyclant leur chaleur corporelle, entre autres grâce à leur épaisse fourrure.

Ils ont 1600 poils au centimètre carré.

Cette formidable couche isolante a une caractéristique bien spéciale : elle n’a pas de couleur, ce qui contribue à conserver la chaleur. La fourrure peut paraître blanche, mais les poils sont en réalité creux et transparents. N’ayant pas de pigments qui absorbent la couleur, les poils réfléchissent la totalité du spectre lumineux, y compris la chaleur, soit le rayonnement infrarouge.

Donc lorsque le corps de l’ours dégage des ondes infrarouges, ces dernières traversent la surface de la peau, puis rencontrent des poils qui redirigent cette chaleur vers la peau, pour y être absorbées à nouveau. Ingénieux, comme système où rien ne se perd!

Photo: série «Les superpouvoirs des animaux»

Six espèces de manchots vivent sur le continent le plus froid, venteux et sec de la planète : l’Antarctique. Lorsque l’hiver polaire s’installe, la température ressentie peut chuter jusqu’à -70 °C. Leur secret pour y survivre? Non, ce n’est pas leur épaisse couche de graisse qui fait le plus gros du travail, mais bien leurs incroyables plumes, qui assurent plus de 80 % de leur isolation!

Ils ont en moyenne jusqu’à trois fois plus de plumes que n’importe quel autre oiseau.

Les plumes des manchots se chevauchent si étroitement qu’elles forment une barrière protectrice et impénétrable qui piège une couche d’air entre la peau et le duvet. Leur plumage est si efficace qu’il déjoue la technologie la plus avancée!

Les manchots empereurs sont spécialistes de la survie en conditions extrêmes. Ils se rassemblent en groupe pouvant compter plusieurs milliers d’individus. La température peut atteindre jusqu’à 37 °C au centre de la colonie. Les manchots doivent toutefois faire attention pour que leurs plumes ne se touchent pas, car si elles étaient comprimées, leur pouvoir isolant serait en péril.

Les capacités de survie des animaux sont inspirantes tellement elles sont sophistiquées!

Vous aimerez aussi