Science et technologie

Scènes de crimes à résoudre
Publié le 7 avril 2017

Scènes de crimes à résoudre

Non, ce n’est pas un site archéologique, mais bien une scène de crime à résoudre qui vous attend à l'exposition interactive CSI: l'expérience. Si on a suscité votre curiosité et que vous avez plus de 12 ans, le Centre des sciences de Montréal vous invite à vous mettre dans la peau d’un enquêteur et à élucider étape par étape les mystères entourant la mort de trois individus dans des circonstances bien différentes. Voici les deux autres scènes de crime grandeur nature:

Vous serez mis à contribution car vous devrez identifier des preuves, effectuer des tests scientifiques dans les laboratoires, produire un rapport détaillé et examiner des corps dans une salle d'autopsie.

Durant cette exposition, vous découvrirez l'impressionnante diversité de domaines scientifiques impliqués dans la résolution de crimes. Vous connaissez peut-être la biologie judiciaire qui analyse des échantillons d’ADN. Voici d’autres exemples :

  • L'entomologie judiciaire permet d'établir le moment du décès en fonction du stade de croissance des insectes sur le corps, comme les mouches vertes.
  • La botanique judiciaire peut permettre entre autres de trouver le lieu d'un crime avec le type de pollen et de graines trouvé sur la scène. Vous les analyserez afin de déterminer s'ils proviennent d’espèces de plantes indigènes, c'est-à-dire originaires de la région.
  • La section «Balistique judiciaire des armes à feu et marques d'outils» de l'exposition vous permettra de mesurer le diamètre d'un projectile récupéré dans le crâne d'une victime afin de déterminer le calibre de l'arme à feu utilisée.

 

  • L'anthropologie judiciaire s'intéresse entre autres à l'analyse des ossements humains qui permet de répondre à ce type de question: est-ce un bassin de femme ou d'homme?
  • L'art judiciaire sert par exemple à reconstituer le visage d'une personne dont il ne resterait que le crâne.

Saviez-vous que les dents, la sueur et le sang sont fluorescents, c'est-à-dire qu'ils brillent sous la lumière ultraviolette? Pour les amateurs de sciences judiciaires qui désirent passer à l'action plutôt que de seulement la regarder à la télévision, l'exposition CSI: l'expérience est présentée jusqu’au 4 septembre.

Ajouter un  commentaire


Merci de prouver que vous n'êtes pas un robot
Incorrect. Essayez de nouveau.
Vous aimerez aussi