Santé

Virus? Bactérie? Petit lexique pour s'y retrouver!
Yann Gauthier
Publié le 23 mars 2018

Virus? Bactérie? Petit lexique pour s'y retrouver!

Sauriez-vous faire la différence entre une bactérie et un virus ? Il s’agit de deux micro-organismes, aussi appelés microbes, bien distincts. Explorons ici les caractéristiques propres à chacun d’eux.

La base même de la vie sur Terre, la bactérie

La bactérie est l’un des organismes vivants les plus simples qui soient. Elle est composée d'une cellule unique dans laquelle baigne son matériel génétique sous forme d'ADN. Les bactéries sont soupçonnées de représenter les premiers êtres vivants apparus sur la planète, il y a environ 3,8 milliards d’années.

Quelles caractéristiques les classent parmi le « vivant » ?
• La capacité à fabriquer leur propre matière vivante (intégrer des nutriments et de l’énergie à partir de leur environnement) 
• La possibilité de se reproduire ou plutôt, de se cloner dans le cas des bactéries

Chez l'être humain, des bactéries précises sont à la source des maladies que sont la salmonellose, le tétanos, la coqueluche, la peste, la carie dentaire et maintes autres.

Le virus : maître en piratage de cellule

Le virus est constitué d'une capsule qui ne contient que son matériel génétique. À proprement parler, le virus ne fait pas partie du monde du vivant. Cela provient du fait qu'il doit nécessairement pirater la cellule d'un autre organisme pour bricoler ses propres composantes et se répliquer.

La cellule lésée est alors contrainte de gaspiller sa propre énergie et son propre matériel pour fabriquer une multitude de clones du virus, jusqu'à ce qu'elle en meure en éclatant, laissant alors sortir les nouvelles copies de virus.

Des exemples d'affections causées par des virus sont le rhume, la grippe, la rage, le SIDA e l’Ébola. La gastroentérite, elle, peut être occasionnée tant par un virus que par une bactérie.

Quelques formes variées que peuvent prendre les virus

Le bouclier du corps humain : l’immunité

Pour se prémunir des maladies, notre système immunitaire garde en mémoire la structure de l'envahisseur, autant pour la bactérie que le virus. Ainsi, on produit des anticorps entraînant la neutralisation d’un microbe distinct s’il revient à la charge plus tard dans notre vie.

Les vaccins engendrent la même cascade d'événements, car ils se traduisent par l'injection d'une version inoffensive d’un virus ou d’une bactérie qui s'ajoute à la mémoire de notre immunité.

Finalement, on peut avoir recours aux antibiotiques pour se débarrasser des bactéries, mais pas des virus. Ces molécules synthétiques ou naturelles tuent ou arrêtent la prolifération des agents infectieux ciblés.

Un animal microscopique : le tardigrade

Les microbes ni viraux, ni bactériens

D'autre part, on compte quelques autres groupes auxquels on prête parfois le nom de microbes. Il y a par exemple les levures, les algues unicellulaires, les protozoaires et même certains organismes minuscules appartenant au règne animal comme le tardigrade.

Vous voilà maintenant bien outillés pour prendre part à la prochaine conversation qui effleurera le sujet microbien. Si vous connaissez une personne dans le domaine de la biologie et que vous voulez éviter de la faire sourciller la prochaine fois que vous lui parlerez de votre dernier rhume, sortez votre lexique!


En complément

Regardez l'émission Le monde des bactéries: ces microbes qui nous gouvernent le mercredi 4 avril à 21h sur les ondes d'ICI Explora.

Définitions plus pointues des différents microorganismes : Bactérie / Germe / Microorganisme / Microbe / Parasite / Virus

Article sur le tardigrade : L’ourson d’eau à la rescousse ?

Vous aimerez aussi