Toutes les émissions
Environnement

Les arbres irradiés
Publié le 22 juin 2012

Les arbres irradiés

Des chercheurs japonais rapportent qu’une soudaine poussée de radiations a enveloppé notre planète, et laissé des traces dans les troncs d’arbres. Non, ça n’a rien à voir avec Fukushima : c’est un événement d’origine inconnue, survenu vers l’an 774.

Ces scientifiques rapportent en effet dans Nature avoir détecté une multiplication par 20 de la quantité normale de carbone-14 dans les cercles de deux troncs d’arbres de l’hémisphère nord correspondant aux années 774 ou 775. La trace est assez claire pour affirmer que cette bouffée de radiations n’a pas duré plus d’un an.

Un événement comme celui-là peut uniquement provenir de l’espace, mais les astronomes n’ont pas de réponse satisfaisante à offrir : l’explosion d’une supernova pourrait en théorie provoquer les radiations nécessaires à laisser une telle trace. Or, une explosion assez puissante pour laisser cette trace aurait aussi été visible à l’œil nu, et aucun astronome de l’époque n’a rapporté de « nouvelle étoile » en 774-775.

En comparaison, une supernova dûment documentée par des observateurs européens et chinois, celle de l’an 1006, n’a pas été suffisamment puissante pour laisser des traces dans les niveaux de carbone-14.

Une éruption solaire pourrait elle aussi produire la quantité de protons à haute énergie nécessaires pour laisser une semblable trace, mais il aurait fallu, disent les experts, que cette éruption soit si puissante qu’elle aurait eu un impact dévastateur sur la couche d’ozone et du coup, un impact sur la vie sur notre planète, dont les biologistes auraient, depuis, découvert les preuves. Sans compter qu’une telle éruption aurait engendré une quantité d’aurores boréales, visibles jusqu’au sud de l’Europe, suffisamment pour alarmer quelques chroniqueurs de l'époque.

L'enquête se poursuit...

Ajouter un  commentaire


Merci de prouver que vous n'êtes pas un robot
Incorrect. Essayez de nouveau.
Vous aimerez aussi