Exploration et découverte

Le mystère des métaux de l'atmosphère martienne
Publié le 26 avril 2017

Le mystère des métaux de l'atmosphère martienne

L’atmosphère martienne ne se comporte pas avec son métal de la même façon que l’atmosphère terrestre, et « c’est très excitant », à en croire un des géophysiciens qui a récemment annoncé cette découverte. À tout le moins, pour les néophytes, c’est intrigant: qu’y a-t-il de particulier autour de Mars?

Le métal dont il est question ici provient de roches et de poussières qui se promènent dans l’espace et qui sont à l’occasion capturées par la gravité d’une planète. Quand ils s’approchent trop, ces fragments métalliques brûlent dans l’atmosphère — même la mince atmosphère martienne — laissant derrière des particules microscopiques de fer ou de magnésium. Autour de la Terre, ces particules s’alignent sur le champ magnétique de notre planète. Mais Mars n’a pas de champ magnétique et pourtant, ces particules continuent de tourner autour de la planète rouge en suivant des axes précis, selon les observations de la sonde américaine MAVEN détaillées dans la revue Geophysical Research Letters.

La présence durable de fer dans la haute atmosphère martienne est à elle seule un mystère, expliquent les chercheurs: le fer étant plus lourd, il aurait dû perdre de l’altitude. Ces observations ajoutent une couche à ce qui distingue Mars de la Terre, et comme cette particularité concerne l’atmosphère martienne — donc la météo, le climat, voire l’habitabilité — il sera important d’en apprendre plus si on espère faire vivre un jour des humains là-bas.

Vous aimerez aussi