Environnement

Le faucon protecteur
Agence Science-Presse
Publié le 15 septembre 2015

Le faucon protecteur

Photo prise par Sumeet Moghe/Wikimedia Commons

On a souvent besoin d’un plus... grand que soi! C’est ce qu’ont compris ces oiseaux qui se protègent de leurs ennemis grâce à l’aide involontaire d’un oiseau encore plus gros.

Il s’agit, en Arizona, des colibris, ou oiseaux-mouches. Leurs oeufs sont souvent dévorés par des geais... sauf lorsque leur nid est installé dans le même arbre qu’un oiseau de proie — dans ce cas-ci, un faucon. Ce dernier semble complètement se désintéresser de l’oiseau-mouche et de ses oeufs, mais en revanche, il ne dédaigne pas dévorer un geai au petit déjeuner : celui qui s’approche trop de l’arbre risque donc de voir un faucon lui tomber dessus du haut du ciel.

Le biologiste Harold Greeney, qui a « cartographié » les comportements de ces trois espèces dans le sud de l’Arizona, parle dans la revue Science Advances d’un « champ de force invisible » qui protège l’arbre et ses habitants. Pour le colibri par contre, les ennuis commencent lorsque le faucon décide de déménager... 

Vous aimerez aussi