Santé

Ebola : la peur transmissible par Amazon
Publié le 31 octobre 2014

Ebola : la peur transmissible par Amazon

Vous ne connaissiez rien d’Ebola avant cet automne, vous n’avez aucune expertise en médecine, et encore moins sur les virus? Ça n’est pas grave, vous pouvez écrire un livre, l’autoéditer sur Amazon... et en ce moment, ça se vend plutôt bien.

Au cours des trois derniers mois, pas moins de 84 personnes ont publié un livre numérique sur Ebola. Et certains se glissent très haut dans la liste des livres les plus vendus, dans les catégories Santé ou Maladies infectieuses.

Oui, il y a une catégorie « Maladies infectieuses » dans l’entrepôt Kindle d’Amazon. Et une de ses vedettes de l’heure, le Ebola Survival Guide 2015, nous annonce : «Attention : Ebola pourrait tuer 4,1 milliards de personnes pendant les 24 prochains mois!»

C'est que la démocratisation de la prise de parole sur Internet n’a pas seulement créé du journalisme citoyen et des scientifiques blogueurs. Elle donne aussi la chance à quiconque de publier un livre : suffit d’avoir le temps nécessaire pour l’écrire et en faire la mise en page (des logiciels conviviaux et gratuits facilitent la tâche). Amazon.com ne fait aucun tri, sauf s’il s’agit de contenu pornographique. Du coup, ce qu’on appelait jadis la publication « à compte d’auteur », c’est-à-dire sans l’aide d’un éditeur, est devenue une petite industrie florissante.

Du moins, florissante pour quelques-uns : la plupart de ces auteurs resteront perdus dans la masse. Mais il suffit de trouver un bon filon, et cet automne, le filon s’appelle Ebola.

La journaliste du Washington Post, qui les a épluchés au début du mois, signale par exemple le « guide » Ebola Crisis : Survive the Coming Storm, qui recommande de s’acheter dès maintenant des vêtements de protection. Et qui s’ouvre par une citation de la bible sur la fin du monde. Ou bien Ebola Pandemic, qui recommande de prendre des vitamines pour se protéger d'Ebola.

D’aucuns allègueront qu’un livre numérique semant la peur fera moins de dommages qu’un populaire animateur de télévision. Mais leur succès de vente démontre qu’il y a un terreau fertile.

Vous aimerez aussi