Planète techno - épisode du 3 février

Planète techno - épisode du 3 février

Cette semaine à Planète techno, on visite la première arcade de réalité virtuelle à Montréal, on évalue les écouteurs sans fil AirPods d’Apple et Denis Talbot nous dit s’il a eu peur ou non en jouant à Resident Evil 7

Fermer les télescopes d’Hawaï

Fermer les télescopes d’Hawaï

Prenant tout le monde par surprise, le gouverneur d’Hawaï a annoncé le 26 mai que trois ou quatre des télescopes déjà présents sur la montagne devraient être démantelés, en échange de la construction d’un nouveau. La question qui se pose à présent est : lesquels seront sacrifiés ?

À quand les chiens-robots?

À quand les chiens-robots?

À la vitesse où évoluent les téléphones et autres technologies avec lesquelles nous interagissons continuellement, la prochaine étape ne serait-elle pas des animaux de compagnie artificiels?

Survivre grâce aux zombies!

Survivre grâce aux zombies!

Jouer à des jeux en ligne, mettant en vedette des zombies, pourrait vous sauver la vie... en vous préparant à affronter des pandémies de maladies contagieuses ou même des catastrophes naturelles. 

La piste nano des maladies

La piste nano des maladies

Une trousse dans le cabinet du médecin qui pourrait dépister des maladies en 5 minutes en s’inspirant des capteurs naturels du corps humain et de l’ADN? Ça pourrait bientôt ne plus être de la science-fiction.

Bourse Fernand-Seguin : contrôler un robot par la pensée

Bourse Fernand-Seguin : contrôler un robot par la pensée

Il n’est pas encore possible de lire dans vos pensées, mais la technologie peut savoir quand vous réfléchissez. Pourquoi est-ce important? Entre autres pour les handicapés moteurs. Pour des gens qui ne peuvent bouger d’eux-mêmes, les interfaces cerveau-machine sont une révolution. Elles leur permettent de contrôler des robots par la pensée, grâce à la détection de l’activité électrique de leurs neurones.

Machine cherche cerveau

Machine cherche cerveau

Francine Renaud comprend tout ce qui se passe autour d’elle, ressent chaque sensation sur sa peau. Elle peut rire, pleurer, avoir froid. Mais son corps tout entier est immobilisé depuis des années à cause de la sclérose en plaques. À 57 ans, Mme Renaud est emprisonnée dans son fauteuil qu’elle fait avancer en soufflant dans une paille. Inspire, expire, avance, recule.

Plus d'articles