Santé

Les jumeaux interconnectés
Publié le 18 septembre 2012

Les jumeaux interconnectés

« Quand on est jumelle, on banalise notre condition : ce n’est pas un mystère », indique Sylvie Moreau, comédienne et jumelle identique. Pourtant, en regardant le documentaire Le mystère des jumeaux, elle a réalisé combien elle avait une relation privilégiée avec sa soeur. Explora l'a invitée à partager ses commentaires sur le film.

LA CONNEXION DES JUMEAUX  

Le mystère des jumeaux selon Sylvie Moreau est la connexion qui les lie. Elle se souvient avoir eu un regard entendu avec sa soeur jumelle dans le métro, au point où elle ne savait plus si elle avait une conversation à voix haute ou silencieuse. C’est cette compréhension instinctive qu’elle trouve mystérieuse.

Le documentaire parle d’un lien étrange entre les jumeaux. Ils ont une vie particulière à l’intérieur du ventre de leur mère, car vers quatre mois et demi de grossesse, les jumeaux se poussent, se touchent et se donnent des baisers. C'est une interaction d’une richesse insoupçonnée, apprend-on.

Toutefois, cette vie intra-utérine n’est pas un souvenir clair pour les jumeaux à leur naissance. Ils en sont plutôt imprégnés à tel point que plusieurs s’identifient à un couple, car ils se confient et partagent tout. Dans le documentaire, des jumelles vont même aux toilettes ensemble!

Sylvie Moreau parle d’une « relation amoureuse idéale » : sa jumelle lui donne une sécurité affective. Elle dit n’avoir jamais ressenti la solitude et trouve insupportable l’idée d’être séparée de sa jumelle par la mort. Dans la section du documentaire qui aborde ce sujet, elle a éclaté en sanglots, car elle se mettait dans la peau des jumeaux ayant été séparés par la mort.

(Photo : La comédienne Sylvie Moreau sur le plateau de tournage de sa présentation de l'émission Le mystère des jumeaux)

RELATION DE DOMINANT / DOMINÉ

L’interdépendance / la dépendance est le prix à payer pour l’immensité de cet amour, explique Sylvie Moreau. Dans sa relation avec sa jumelle, elle est dominée. Elle considère que la relation dominant / dominé entre des jumeaux est inévitable pour être harmonieuse.

Elle n'est toutefois pas équilibrée pour tous. Dans Le mystère des jumeaux, une jumelle raconte son expérience douloureuse de dominée. Elle avait l’impression d’être étouffée et de ne plus avoir sa propre respiration. Elle ne croyait même pas détenir sa propre personnalité.

Quant à Sylvie Moreau, elle ne ressent pas le besoin de « couper le cordon ombilical » avec sa jumelle. « Je me sens deux personnes, pas la moitié d’une », dit-elle. Sa relation symbiotique avec sa jumelle n’est cependant pas toujours facile. Elle raconte avoir été jalouse lorsque sa soeur est tombée enceinte. Elle ne voulait pas perdre sa relation d’exclusivité, alors elle a eu un vertige incroyable et une certaine peine d’amour...

Le mystère des jumeaux est diffusé samedi le 22 septembre à 20h30.

Vous pouvez consulter le communiqué de presse.

Vous aimerez aussi