Environnement

À la chasse aux mygales!
Judith Jacques
Publié le 27 juin 2012

À la chasse aux mygales!

Enfant, c’est souvent avec des petites roues stabilisatrices sur son vélo, bien badigeonné de crème solaire et avec de bons petits plats faits maison que nous nous ouvrons au monde. Dans la forêt tropicale humide au Vénézuela, c’est la chasse aux plus grosses mygales du monde qui initient les enfants aux défis de la vie.

Dans l’épisode Jungles de la série de la BBC Planète des Hommes, nous apprenons que « les fines bouches ne font pas long feu dans la jungle ». Les enfants chassent les Mygales de Leblond qui peuvent atteindre la taille d’une assiette! Ces mygales peuvent peser plus de 120 grammes et dépasser 25 centimètres.

LA CHASSE AUX MYGALES

« Heureusement, je n’ai pas peur des araignées! » s’exclame Willow Murton, réalisatrice de l’épisode Jungles. Explora l'a contactée à Londres pour qu'elle nous parle de son expérience de deux ans de tournage pour Planète des Hommes. Elle raconte qu’elle a compris le vrai sens de la vie dans la jungle!

Très jeunes, les enfants s’arment de bâtons et traquent la mygale jusque dans son terrier. Dès qu’elle se sent menacée, elle stridule bruyamment, c’est-à-dire qu’elle émet un signal sonore, et peut projeter des soies urticantes. Les enfants doivent aussi prendre garde à ses crochets qui injectent du venin.

Une fois capturées, les mygales finissent au bout d’un bâton à rôtir sur un feu. Celui-ci détruit les poils de l'animal, ce qui évite les démangeaisons. Les enfants croquent ces énormes araignées un peu après qu’elles aient émis leur sifflement caractéristique. Ce son vient des articulations qui laissent s’échapper l’air emprisonné. Nous sommes bien loin des guimauves que chérissent les enfants nord-américains!

FILMER DANS LA JUNGLE

« Les enfants sont les meilleures personnes avec qui travailler, » indique Willow Murton. La seule difficulté qu’elle a rencontrée sur les lieux était de bien planifier la séquence des angles de caméras.

Elle se trouve privilégiée de pouvoir raconter ce type d’histoire qui a un réel impact, selon elle. Ces peuples, si différents de nous, habitent pourtant la même planète. « C’est important de comprendre les communautés qu’on va filmer, » explique-t-elle. C’est pour cette raison qu’elle travaille avec des anthropologues.

PLANÈTE DES HOMMES SUR EXPLORA

La série Planète des Hommes raconte comment les humains ont réussi à s’adapter à un environnement hostile. Elle montre les relations d’interdépendances profondes qui unissent l’humain et la nature.

La série a vu le jour après trois ans de tournage. Elle raconte plus de 80 histoires divisées en thématiques: océans, déserts, arctique, jungles, montagnes, plaines, fleuves et villes. Sa diffusion débutera le 2 juillet à 19h. C'est la première fois qu'elle sera présentée en français au public québécois.

Vous aimerez aussi